• Chapitre 15

      Je suis totalement indécise. Allongée sur mon lit, les yeux rivés sur le plafond plongé dans la pénombre, je réfléchis. June a l’air si sûr d’elle… En plus, elle a un bon instinct et nous l’a prouvé à de nombreuses reprises durant l’année. C’est sûrement pour cela que je redoute le lendemain. J’ai peur qu’elle ait raison car si c’était le cas, que se passerait-il alors ? Que devrions-nous faire ? D’un autre côté, je suis impatiente. Peut-être l’aventure nous attend-elle ! J’irai enfin à la Surface ! Oh mon dieu, je n’ose pas y croire ! J’en ai toujours rêvé depuis toute petite à cause de mon père qui me racontait toutes ces histoires sur les paysages qu’on y voit et la vie qu’y menaient nos ancêtres… Voir enfin la réalité, ce qui a servit de model à notre société, à toutes ces choses qui nous entourent et bercent notre quotidien, ce serait tellement… Enorme ! J’en frémis d’excitation ! 

      Je me raisonne. Rien n’est certain ! Peut-être qu’ils ne vont pas nous l’annoncer demain en fait. Peut-être après demain ou la semaine prochaine ou encore le mois prochain… Ou peut-être qu’on se fait des idées, tout simplement, que la Surface n’est pas ré-habitable ou même que la Société n’a aucune envie de nous le dire si c’est le cas… Après tout, nous ne sommes que des novices, des premières années. Pourquoi nous dire cela ? Mais d’un autre côté, pourquoi le cacher ? 

      Je finis par sombrer dans un sommeil peuplé de cauchemars. La Terre explosant, la Surface couverte de lave, nous engloutissant à jamais puis nous tous, les novices, envoyés au combat et réduits en charpie… Je me réveille en sursaut, le dos couvert de sueur. Le plus discrètement possible, je me glisse hors des draps et file sous la douche. L’eau tiède me détend et je reste sous le jet pendant dix bonnes minutes avant de m’habiller ensuite, je m’occupe jusqu’à ce que tout le monde soit réveillé et rejoins June à la porte du dortoir à l’heure de descendre. 

    -Prête ? me lance-t-elle 

    Elle sourit mais je vois ses doigts tressauter légèrement. Elle semble redouter presque autant que moi ce qui va se passer. 

    J’espère pour toi que tu ne te trompes pas sinon tu devras subir les railleries de Jo et Christina jusqu’à la fin de tes jours ! dis-je sur le ton de la plaisanterie 

      Une fois que nos amis nous ont rejoints, nous descendons au réfectoire. Le petit déjeuner se passe en silence, ponctué par les bavardages de Jo et Mayson qui nous jettent parfois des regards surpris, ne comprenant pas d’où nous vient cette humeur morose. Nous nous levons pour nous rendre à la salle de tir. Jeck est là mais il n’est pas seul. Amar et Shaya sont avec lui et ils font signe au groupe B de venir aussi. 

    -Tout le monde est bien là ? lance Shaya d’une voix étrange avec un sourire forcé qui dissimule mal un certain chagrin 

    June me lance un regard appuyé, l’air de dire « ah, c’est le moment de vérité ! ». Jeck parcourt la salle du regard puis acquiesce.  

    -Oui, j’ai l’impression qu’ils sont tous là. 

    -Avant toutes choses, nous tenons à vous rappeler très sérieusement l’accord de confidentialité que vous avez signé en entrant ici. Tout ce que vous allez apprendre ici doit rester totalement secret, l’information ne doit pas sortir de ce bâtiment. C’est bien clair ? insiste Amar 

    Une fois que toute la salle a acquiescé et que les chuchotements surpris se sont évanouis, Shaya reprend : 

    -Bon… Heum, comment dire ça ? Alors ces temps-ci, nous vivons une période difficile et heu… Il faut que vous sachiez quelque chose de très important. Une chose que la Société cache au reste de la population depuis des années et des années. 

    Elle s’interrompt à nouveau, coupée par de nouveaux chuchotements intrigués voire inquiets. Elle ne semble pas trop savoir comment poursuivre et hésite encore un peu avant de lancer : 

    -Bon alors… Cette chose secrète, c’est que la Surface est de nouveau habitable. Voilà. 


  • Commentaires

    1
    Lundi 9 Avril à 11:15

    La surface est à nouveau habitable ! Je suis sûr que ce n'est pas aussi simple ça... qu'est-ce que tu nous cache Amy ? C'est trop facile tout ça... ^^ Il y a un loup ! J'en suis certain !

    PS : c'est dégueulasse de ta part de t'arrêter là ^^

    J'attends la suite avec impatience... à Samedi prochain je présume ?

      • Samedi 14 Avril à 16:29

        Ahah et ouiiii ! Tu verras bien ce qui se passera ;)

        Et oui, un chapitre tous les samedis (je n'ai pas du tout le temps d'aller sur ekla pendant la semaine ^^')

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :