• Chapitre 7

      Devant la porte du coiffeur, Christina hésite. Soudain, elle pousse le battant d’un air décidé, nous entrons et regardons autour de nous. La fille aux cheveux bleus qu’on avait vue au réfectoire est là. Assise dans un fauteuil, elle parle à sa coiffeuse qui sourit, visiblement surprise par sa demande. June dit, non sans envie : 

    -Elle part en mission ! 

    Je me tourne vers elle. 

    -Comment tu le sais ? je demande 

    -Cette fille se fait toujours des colorations… répond-elle. Elle passe souvent dans mon quartier et chaque fois qu’elle part en mission, elle se fait teindre les cheveux de la même couleur que son uniforme militaire : marron, beige et vert. 

    -C’est quand même spécial… dit Christina, surprise 

    Je ris. Cette fille à l’air tellement excentrique ! 

    -Bon… dit June. Qui fait quoi ? 

    Christina hésite puis dit : 

    -La totale ! Sauf coloration… 

    J’hésite à mon tour. 

    -Tatouages et, pourquoi pas, piercings, dis-je 

    -Pas de nouvelle coupe ? 

    -Non. Et toi Jo ? 

    Il se tourne vers moi en réfléchissant puis finit par dire : 

    -Comme Christina ! La totale sauf coloration. 

      Christina et lui s’approchent d’une femme aux cheveux d’un étrange violet et lui demandent une coupe chacun. 

    *** 

      Nous ressortons du coiffeur. Christina a un carré comme June, elle a lissé ses cheveux et a une mèche bleue comme ses yeux. Ça lui va vraiment bien et ça fait ressortir ses iris. June a finalement fait une coupe elle aussi. La coiffeuse lui a ramené ses cheveux en une raie sur le côté, elle a rasé le côté droit (là où il n’y avait pas de cheveux) et June compte se faire tatouer à cet endroit. Pour l’instant c’est un peu étrange mais j’attends de voir ça terminé ! Jo, lui, c’est juste rasé encore plus près du crâne.  

      Nous nous dirigeons vers le studio de tatouages, la seconde étape de notre changement. En entrant dans le hall, je me surprends à me demander si c’est vraiment une bonne idée de tout changer radicalement mais je chasse cette idée de ma tête. Il est temps que je m’adapte à ma nouvelle vie ! 

      Une femme dont le badge indique Syltara nous fait passer un par un. Je suis la première à passer et entre dans l’une des petites salles adjacentes à la salle d’attente. Je m’installe dans une sorte de fauteuil matelassé dont le dossier électrique pivote lorsqu’elle appuie sur le bouton et je me sens basculer vers l’arrière. 

    -Bien, dit Syltara. Où veux-tu ton ou tes tatouages et que veux-tu ? 

    Je réfléchis une dernière fois avant de me lancer. 

    -Un triskell dans le cou… 

    Elle hoche la tête et j’ajoute : 

    -Et un aigle sur l’omoplate. 

    -En couleurs ou noir ? 

    Mon choix se porte sur le noir. La tatoueuse prépare son matériel, désinfecte l’aiguille, met de l’encre noir puis prend une feuille de papier et un crayon et entreprend de dessiner un triskell et un aigle. Une fois terminé, elle me présente les dessins, attendant mon approbation.  

    -Ils sont… Magnifique ! je m’exclame. C’est parfait ! 

    Elle sourit et désinfecte mon cou. 

    -Ça risque de piquer, prévient-elle 

      Lorsque l’aiguille touche ma peau, je sens une brûlure envahir mon cou. Je sers les dents et tente de penser à autre chose La douleur finit par m’anesthésier et je ne sens plus rien. Au bout d’un moment, le bruit de son instrument s’interrompt et Syltara me dit qu’elle va passer à l’omoplate. Je me tourne et ferme les yeux. L’aiguille se déplace sur ma peau et je prie pour que se soit bientôt fini. 

      Plus tard, je me regarde dans le grand miroir à pied, à coté de la porte. Ma peau est toute rouge aux endroits où elle m’a tatouée mais les tatouages sont exactement semblables aux dessins que Syltara m’avait présentés. Je souris, sors de la pièce et vais m’assoir dans un fauteuil à côté de Christina. June se lève et va rejoindre Syltara. Nous attendons qu’elle ressorte et nous nous demandons ce qu’elle peut bien se faire tatouer. Le temps paraît plus long lorsqu’on attend… Oui… Vraiment plus long. Il passe au compte-gouttes et on commence à être à court d’idées de conversations. Le silence s’installe et chacun regarde ses chaussures, cherchant quoi dire. 

      Soudain, après une bonne demi-heure, la porte s’ouvre enfin et June nous rejoint, le sourire aux lèvres. 

    -Alors ? s’exclame Christina. Montre ! 

    June remonte la manche de sa veste, dévoilant son biceps. Autour de son bras, à cet endroit, un serpent s’enroule jusqu’à son épaule.  

    -Waaah ! souffle Jo 

    June sourit et tourne la tête pour montrer son tatouage sur le côté de son crâne. Ce tatouage est en couleur, comme le serpent, c’est du lierre. Tout au bord de ses cheveux rasés, il y a du lierre, entourant le côté droit de son crâne et s’arrêtant derrière son oreille. Christina la complimente et entre à son tour dans la pièce. 

      J’ai l’impression qu’on a moins attendu pour elle car lorsqu’elle ressort, nous sommes encore en train de parler et de rire. Elle retire sa veste, dévoilant son épaule. Il ya un signe étrange. 

    -C’est du Chinois, nous explique-t-elle. Une langue étrangère à la nôtre. Elle a presque disparue mais les arrières grands-parents de ma mère le parlaient. C’est quelque chose qu’on se passe dans la famille. 

    -Et ça veut dire quoi ? demande June 

    -L’espoir mais je l’ai croisé à un autre… La force ; 

    Au fond de moi, je trouve ça beau et j’admire cette langue étrange mais belle. 

    -Jonathan ? appelle Syltara 

      Il relève la tête en grimaçant. Je ne sais pas pourquoi mais il n’aime pas qu’on l’appelle par son prénom. Il la suit et la porte se referme derrière lui. Je me tourne vers June. 

    -Pourquoi il n’aime pas qu’on l’appelle par son prénom ? 

    -Je ne sais pas… dit-elle 

    Je soupire et me cale dans mon fauteuil. 

    -Il va faire quoi à votre avis ? demande June 

    -Un tigre ! assure Christina 

    -Pourquoi ? 

    Elle hausse les épaules. 

    -Je ne sais pas… Une intuition. 

    Je souris, elle a l’air sincère. 

    *** 

      Christina avait raison. Jo a bel et bien fait tatouer un tigre sur son omoplate, comme mon aigle. Nous nous dirigeons actuellement vers le studio de piercings, au bout de la rue. Je ne comprends pas comment mon amie a deviné le tatouage de Jo. Il ne lui avait pourtant rien dit… Christina m’impressionne vraiment ! 

    *** 

      J’ai mal… Pourquoi ai-je fait ça ?! «Tu es stupide ! Tu m’exaspère !» me dis-je mentalement. 

    -C’est bon ! Tu peux y aller ! me dit l’homme qui vient de s’occuper de moi 

      Je me regarde dans le miroir. Mes oreilles sont rouges et mon omoplate l’est encore plus. J’ai fait percer deux trous supplémentaires et ai fait un piercing à l’omoplate, pour l’œil de mon aigle. 

    -Ça me va bien ? je demande, inquiète 

    Le type me sourit, il a l’air gentil. 

    -Mais oui, ne t’inquiète pas ! 

    Je le remercie et sors. Christina est déjà dans le couloire. 

    -Au nez… dit-elle, anticipant ma question. Et toi ? 

    Je souris et lui montre mes oreilles puis mon omoplate. Elle grimace. 

    -Quoi ? C’est moche ? Oh mon dieu, je savais qu’il ne fallait pas faire ça !! Je… 

    Elle m’interrompt d’un geste de la main. 

    -Mais non, c’est super beau ! dit-elle. C’est juste que t’as dû avoir mal ! 

    Soulagée, j’acquiesce, le sourire aux lèvres. 

    -Jo viens d’entrer à ma place mais June n’est toujours pas sortie, me dit-elle 

    -Ouh la… J’espère qu’on va quand même la reconnaître quand elle sortira ! je m’exclame en riant 

    Elle sourit à son tour. Une porte s’ouvre derrière moi. Je me retourne et découvre, sans surprise, que c’est Jo. 

    -Alors ? s’écrie Christina, impatiente 

    Il sourit et s’approche d’elle. Il a un petit anneau à l’oreille. 

    -Classe ! lance une voix derrière nous 

    C’est June, elle est enfin sortie. Elle fait un clin d’œil à Jo et nous sourit. 

      A sa vue, je reste bouche bée. June s’est fait trois piercings au sourcil droit, elle a un piercing au nez, comme Christina, un anneau à la lèvre et une multitude d’autres autour de l’oreille droite. Je glisse une mèche de cheveux derrière mon oreille, gênée par mon peu de changement… 

    -Tu en as deux aux oreilles ? dit June 

    -Ouais ! T’es une compilation d’Amy et de Christina ! s’exclame Jo en riant. Très originale ! 

    June lui donne un coup de coude en riant à son tour et soulève son t-shirt, légèrement, découvrant son ventre. 

    -Ha ! Qui a un piercing au nombril ? s’exclame-t-elle, triomphante. Et au sourcil ? Personne ? Voilà ! Je suis originale ! 

     

    Nous éclatons et rire et sortons du studio. Le relooking est terminé, retour au militairium.  

    Chapitre 7


  • Commentaires

    1
    Dimanche 18 Mars à 14:34

    Mince !! Un Triskell et un aigle ? Chuis déçu ^^

      • Mardi 20 Mars à 19:01

        Ah le triskell était obligatoire (petite signature de ma belle Bretagne ♥) l'aigle, je ne sais pas trop... ^^' J'avoue que j'hésitais à modifier ça... T'aurais préféré quoi ? :)

    2
    Jeudi 22 Mars à 04:05

    Je sais pas, j'ai rien de plus original en tête^^... Ah c'est facile de critiquer, mais quand il faut proposer des solutions... y'a plus personnes Mr Damstarr !!... Une petite bise à la Bretagne... en passant !

      • Vendredi 23 Mars à 21:38

        xD Ah bah oui, bravo monsieur hein !! On voit bien la mentalité, super !! no

        Ouiiiii la Bretagne cool

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :